Mesure de la photosynthèse (1/3)

Chapitre précédent : les pigments photosynthétiques

1 - Les paramètres mesurables

L'équation générale de la photosynthèse montre que le CO2, les substances carbonées synthétisées et l'oxygène dégagé sont en quantités equimoléculaires.

Il est donc possible pour évaluer quantitativement la photosynthèse de mesurer un de ces trois paramètres.

  • Incorporation du carbone dans les molécules organiques : cette mesure nécessite l'utilisation de CO2 contenant du 14C radioactif. La détermination de la quantité de carbone radioactif incorporé nécessite des analyses biochimiques qui provoquent la destruction de l'échantillon biologique. Cela ne permet pas de réaliser des cinétiques sauf dans le cas de suspensions (d'algues unicellulaires par exemple) pour lesquelles on peut prélever des fractions aliquotes au cours du temps
  • Evaluation de la concentration en CO2 : c'est réalisable mais la concentration dans l'air en conditions naturelle est faible (0,035%). Pour les expériences réalisées en milieu liquide, le CO2 est en équilibre avec des bicarbonates...
  • Evaluation de la concentration en oxygène : cette méthode est la plus employée. La concentration dans l'atmosphère est forte (21%) et l'on connait parfaitement la concentration saturante de l'oxygène en solution. On dispose de plus d'un système simple de mesure, l'électrode à oxygène.

Ces mesures peuvent être réalisées soit en milieu confiné (chloroplastes ou cellules isolées), soit dans une enceinte à circulation continue (feuille ou plante entière).

->  Techniques de mesure

->  Exemples de mesure: photosynthèse nette, respiration et photosynthèse brute