Le métabolisme - Transamination/Désamination

Catabolisme des acides aminés

Le foie est le principal lieu du catabolisme des acides aminés chez les mammifères.
Lors de la dégradation des acides aminés, il est nécessaire de séparer le groupement alpha aminé du squelette carboné. La première étape de ce catabolisme est assurée par les réactions de transamination.

Les réactions de transamination

Les réactions de transamination, catalysées par des aminotransférases, assurent les échanges d'azote entre les acides aminés et les acides α-cétoniques : l'acide aminé, donneur du groupement amine, devient un acide α-cétonique tandis que l'acide α-cétonique accepteur devient un acide α-aminé.

 

Dans le muscle squelettique, le pyruvate se transforme en alanine par transamination. L'alanine passe dans le sang et est transporté jusqu'au foie.
Dans le foie, l'acide α cétonique accepteur du groupe amino est l'α-cétoglutarate, l'acide aminé ainsi formé est le L-glutamate.

La réaction de désamination du L-glutamate

Le L-glutamate, produit par les réactions de transamination, subit une désamination oxydative, catalysée par la L-glutamate déshydrogénase, qui éliminera finalement le groupement α-aminé sous forme de NH4+.

 

 

 

 

Chez les mammifères, l'ion ammonium, toxique pour la cellule, sera incorporé dans le cycle de l'urée puis excrété.

Résumé

L'effet des réactions de transamination est de collecter, sous forme de L-glutamate, les groupements aminés de différents acides aminés. Le L-glutamate est ensuite désaminé. Donc, dans le catabolisme des acides aminés, la fonction amine primaire en alpha est éliminée par une désamination indirecte. Le squelette carboné, quant à lui, se transforme en acétylCoA ou rejoint des intermédiaires du cycle de Krebs.

 

 

 

Le NH4+ libéré lors du catabolisme des nucléotides, coenzymes (...) est stocké transitoirement dans la glutamine puis celle-ci passe dans la circulation et rejoint le foie.
La glutamine est donc une forme de transport "non toxique" des groupements amino dans le sang.