Structure et fonctionnement du PSI

->  Chapitre précédent: le système d'oxydation de l'eau

Structure et fonction du PSI dans la membrane du thylacoïde

Fonctionnement du PSI en place dans la membrane du thylacoïde.
Le PSI est constitué d'une antenne collectrice de lumière (LHCI, pour light harvesting complex I) et d'un centre réactionnel. L'antenne renferme des molécules de chorophylles a, de chlorophylles b et des caroténïdes. Le centre réactionnel contient un dimère de chlorophylles a piège (P700), une molécule (A) spécialisée dans la capture de l'électron du P700 ainsi que différents centres fer-soufre, qui jouent le rôle de transporteurs d'électrons jusqu'à l'accepteur final du PSI constitué par la ferredoxine (Fd). Après absorption de photons par l'antenne, transfert de l'énergie et excitation de la molécule de P700, le P700 se désactive par voie photochimique en cédant un électrons à la molécule A située dans son environnement immédiat. La molécule de P700 oxydée est alors régénérée grâce à la plastocyanine réduite, qui constitue le donneur primaire du PSI.

Ce processus peut être schématisé comme suit :

La séparation de charges au niveau du centre réactionnel du PSI

Fonctionnement du photosystèmeI.
Le donneur d'électrons est la plastocyanine. L'accepteur primaire d'électrons du photosystèmeI est la feredoxine qui transmet les électrons, via la feredoxine NADP réductase (FMR) au NADP.

La plastocyanine (donneur d'électrons du PSI) est un transporteur mobile qui reçoit ses électrons du complexe b6-f. Il faut noter que le complexe b6f reçoit lui-même les électrons soit du PSII (transport d'électrons acyclique) soit du PSI lui-même (transport d'électrons cyclique).

->  Chapitre suivant: le schéma Z