Structure de la feuille de houx

Un exemple de structure de feuille : la feuille de houx

Coupe transversale d'une feuille de houx réalisée au niveau de la nervure médiane. 
A gauche, photographie d'une préparation colorée par le Carmin-Vert d'iode. Les parois cellulosiques des tissus sont colorées en rose, les parois lignifiées en vert. A droite, schéma explicatif
.

La nervure médiane, très en relief comme chez beaucoup de dicotylédones contient principalement des tissus conducteurs de la sève brute (xylème) et de la sève élaborée (phloème). Ces tissus sont protégés par des tissus de soutien. De part et d'autre de cette nervure, le limbe est formé par du parenchyme palissadique (face supérieure) et du parenchyme lacuneux (face inférieure). La feuille est protégée des pertes d'eau par deux épidermes, recouverts d'une cuticule imperméable. Les échanges de gaz sont assurés par les stomates.